Rechercher

À chacun de donner une valeur aux choses.

À chacun de donner une valeur aux choses.


Le déploiement de la conscience demande un développement des capacités humaines sur de nombreux niveaux différents : mental, émotionnel, psychique, énergétique… par exemple. Mais aussi corporel, cognitif, physiologique, neurologiques.


Sans aucun ordre précis. Et surtout, sans aucune intention de bien ou de mal, de supérieur ou inférieur. Cette notion d’ordre ou de « valeur bien/mal » est une notion hiérarchique de jeu de pouvoir.


Ainsi, c’est le modèle hiérarchique social ou humain qui a posé les capacités dans une valeur monétaire de récompense : ce à quoi je donne de la valeur vaut quelque chose. Ce à quoi, je ne donne aucune valeur ne vaut rien. Ce qui par extension a fini par donner : ce que la société ou les autres valident comme étant de valeur, vaut quelque chose.

La priorité serait alors de commencer à se donner de la valeur a soi-même avec le respect de ce que l’on sait faire et l’honnêteté de ce que l’on ne sait pas faire.




25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Choix