top of page
Rechercher

Notre société valide les différences extrêmes, mais lorsqu'il s'agit de les concilier, elle confond l'unisson avec l'harmonie.

L'être humain opère entre deux pôles extrêmes : la jouissance et la vérité, avec un pôle central étant l'amour inconditionnel de soi.


Les gens cherchent généralement toute leur vie leur jouissance en niant leur vérité ou bien leur vérité en niant leur jouissance. Ce fonctionnement est implicitement accepté dans la société : les idéalistes et les matérialistes.


Emprunter la voie qui cherche à harmoniser la jouissance et la vérité est incompréhensible pour la plupart des gens, et la conception de l’harmonie des extrêmes semble hors de portée pour la majorité d'entre eux.


Cette quête de réalisation à travers l’humain est donc personnelle et ne peut être vécue à travers ou pour les autres, mais uniquement à travers l’amour inconditionnel de soi.


Christophe ALLAIN,


Acte & Sens




53 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


C'est intéressant, mais serait-il possible d'avoir quelques exemples concrets pour illustrer ce que peut être dans la vie d'un Homme le fait de conjuguer vérité et jouissance ? Et de quels extrêmes parlez vous ?Sans exemples cela demeure de la théorie sur laquelle on peut projeter ce qu'on veut et à partir de laquelle on peut comprendre ce qu'on veut, donc on pourrait même croire y lire une forme de démagogie, comme un test de Rorschach demeure très "abstractionnel".

Like
bottom of page