Rechercher

Une question de placement et non de place.

Une question de placement et non de place.


À force de concevoir le monde au travers d’un regard de bien ou de mal, il est devenu quasiment impossible d’évaluer le monde sans le juger.


Ce qui renforce toutes les stratégies anciennes de conflit : qui a la plus longue, qui est la plus belle, qui est le ou la meilleure… etc…


Or, actuellement nous avons besoin de revenir à nos fondamentaux et d’être en capacité d’apprendre et de s’adapter en fonction d’une cohérence personnelle : de quoi j’ai besoin, de quoi j’ai envie, quelle est la meilleure place pour moi dans le but d’exprimer mes valeurs émotionnelles, intellectuelles, spirituelles et matérielles.

Il n’est pas question de retrouver sa juste place, mais d’incarner sa place avec justesse.


83 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout